En guise de présentation


Les Editions Inedits ont pour vocation l'inventaire des ouvrages qui n'existent pas, mais qui pourtant ont ou ont eu une influence sur la littérature. Le "Nécronomicon" bien connu des lecteurs de Lovecraft en est un exemple. "Le roi en jaune" en est un autre, Kilgore Trout est un auteur parfaitement inédiste, et ces pages leur rendent hommage tant que faire se peut....
Par ailleurs, plutôt que se perdre dans les méandres de la virtualité, nous vous proposons ici de découvrir notre activité concrète (littéraire et théâtrale).

Rechercher dans ce blog

lundi 23 juillet 2012

Inédisme : Jennifer FLEMMING


Jennifer FLEMMING : "Autres poèmes"
COLLECTION LES ETRANGES N°8

Jennifer Flemming est née à Hollywood en 1934 et y a vécu avec sa sœur Rebecca. Elles ont fait des études universitaires à YUCLA, Jennifer obtenant de bien meilleurs résultats que sa cadette, et elles ont toutes deux publié des recueils de poèmes, même si ceux de Rebecca pâtissaient de toute comparaison avec ceux de son aînée. Tout laisse supposer que les deux sœurs ont l’une pour l’autre du ressentiment tout autant que de l’amour, en témoigne «À ma sœur ».

  

À ma sœur

« Rebecca, si un jour ton miroir renvoyait
Le reflet de mes traits au lieu de ton visage,
Tant de ces faux-semblants tu as su faire usage,
Je me demande si tu le remarquerais

Quand sonne le téléphone, ou la porte d’entrée,
Et que j’entends ta voix, tu prononces les paroles
Qui eussent été les miennes si j’étais dans ce rôle.
Assise à ne rien faire, oui, je pourrais rester.

« Mais quand viendra le jour du Jugement dernier,
Mon corps prospérera, connaîtra le bonheur.
Quand les morts, de leur gangue, seront tous libérés,
Pour toi il n’y aura que la mort, que l’horreur,
Sous la pierre sur laquelle le nom qui est gravé,
N’est autre que celui qui scelle ton malheur. »

Un collectionneur - dont le cas nous est rapporté dans le recueil "Itinéraires nocturnes" de Tim POWERS, nous rapporte une version un peu différente des deux derniers tercets :

« Mais quand viendra enfin le grand Résurrecteur,
La lune m’extraira de ces pages jaunies,
Moi seule jouirai d’un immense bonheur
Pour toi il n’y aura que la mort, que l’oubli,
Sous une pierre gravée du sceau de ton malheur,  
Ce nom que tu croyais t’approprier aussi. »

Jennifer Fleming s’est suicidée par arme à feu en 1969, parce que - dit-on - Rebecca lui avait «chipé» son fiancé. Rebecca est devenue son exécutrice testamentaire sur le plan littéraire.

Tim POWERS – « Une âme dans une bouteille »,  in ITINERAIRES NOCTURNES (Denoël – Collection Lunes d’Encre ; pp. 263-266).

A venir...

Archives photos et vidéos : Thunos, L'étoffe des songes, Le talon de fer, Contes, L'innamoramento, Dans les bois la marguerite, Ballet Monstre, Ubu Président ...

Kilgore TROUT : hagiographie

Le catalogue enrichi des Editions Inedits