En guise de présentation


Les Editions Inedits ont pour vocation l'inventaire des ouvrages qui n'existent pas, mais qui pourtant ont ou ont eu une influence sur la littérature. Le "Nécronomicon" bien connu des lecteurs de Lovecraft en est un exemple. "Le roi en jaune" en est un autre, Kilgore Trout est un auteur parfaitement inédiste, et ces pages leur rendent hommage tant que faire se peut....
Par ailleurs, plutôt que se perdre dans les méandres de la virtualité, nous vous proposons ici de découvrir notre activité concrète (littéraire et théâtrale).

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 novembre 2012

Melody Eotvos - The king in yellow

Voici la traduction d'un article dont vous pouvez retrouver l'original (australien) ici

"Le  "Soundstream Collective" a créé le Prix des jeunes compositeurs dans le but de "promouvoir les compositeurs émergents et les soutenir grâce à un examen critique, une représentation publique, l'enregistrement et l'exposition en public de leur musique." Nous vous proposons ici l'enregistrement de la première mondiale de l'œuvre gagnante, Le Roi en Jaune: trois pièces pour six instruments , composé par Melody Eötvös, et interprété par ce collectif de musiciens : Melanie Walters, flûte; Peter Handsworth, clarinette; Alison Heike, violon; Janis Laurs, violoncelle, Andrew Wiering, percussions et Stefan Ammer au piano.Le concert inaugural des finalistes a eu lieu dans les studios d'ABC Classic FM d'Adelaide (Australie) le mois dernier dans le cadre du Festival 2012 Soundstream Adelaide musique nouvelle. La musique a été enregistrée pour diffusion par ABC Classic FM. (Producteur Burns, Lucas et ingénieurs du son Steve Fieldhouse et Tom Henry.)"

Je vous en propose l'écoute ou l'acquisition en ligne ici. L'oeuvre est remarquable, bien que courte (un tout petit quart d'heure), et joue à la fois sur le registre de l'inquiétante étrangeté et celui du burlesque (tout de même bien décadent). Un beau cocktail mené par des musiciens fort au point sur leur art. De plus, je suis fier d'avoir fêté mes 42 balais le jour de cet enregistrement, comme quoi on aime bien se satisfaire de pas grand chose...


Pour en savoir plus sur Melody Eötvös : ici.

vendredi 16 novembre 2012

C'était mon image de fond sur Gougueule...



... mais plus maintenant, car :


Les images de fond ne s'afficheront plus à compter du 16 novembre 2012.Merci d'utiliser les images de fond. Nous nous efforçons d'optimiser la page de recherche Google pour tous les utilisateurs et nous ne serons bientôt plus en mesure de proposer la personnalisation avec des images de fond. Celles-ci ne s'afficheront plus à partir du16 novembre 2012.
dixit Gougueule. Bon. On optimise en uniformisant après avoir rendu possible l'individuation. On se croirait revenu aux bonnes vieilles années '80 !

Le fichier original vous intéresse ? Allez au musée !


Non, je plaisante. On va tout de même pas aller au musée par un temps pareil !

Argh, mais c'est une tête coupée qu'elle a dans le plateau ?!!

Bon, pour ceux qui rechignent vraiment à aller au Musée, c'est pas les possibilités télématiques qui manquent. Quant à feu mon image de fond pour Gougueule, et pour ce genre de panel, je me sers habituellement du corpus d'oeuvres d'un site qui rassemble des "classiques sombres" :
http://darkclassics.blogspot.fr/

mais la Salomé n'en vient pas, ni le banc de maquereaux qui l'accompagnent ; elle est de Jean Benner, date de 1899, et je l'ai trouvée dans ce ruisseau-là :
http://kebekmac.blogspot.fr/2012/04/art-1900.html

(Pas de souci, la pub est gratos, les gars ! Et puis vous aussi vous êtes chez Gougueule, hein ?)


dimanche 11 novembre 2012

Heureux anniversaire Kurt Vonnegut, Jr. !


Kurt VONNEGUT, Jr. - décédé en 2007 - aurait eu 90 ans en ce 11 Novembre 2012. Pour les lecteurs de ce blogue, sachez que je m'apprête à commettre une sorte de monographie de l'auteur via ses oeuvres (parce que sa biographie, récente et controversée, n'est pas encore traduite - ni sa correspondance qui vient d'être éditée - et aussi parce que mon anglais est par trop scolaire...), mais pour patienter d'ici là, je vous propose un extrait - fort à propos pour ce 11 Novembre - de son roman "Le breakfast du Champion" (1973) :

Ce livre est (...) une sorte d'allée jonchée des déchets et des détritus que je jette derrière moi, tout en remontant le temps, jusqu'au 11 Novembre 1922.
Cette petite ballade à rebours me ramènera jusqu'à une époque où le 11 Novembre, qui se trouve être par hasard ma date de naissance, était un jour sacré que l'on appelait le Jour de l'Armistice. Lorsque j'étais enfant (...) tous les pays qui avaient combattu au cours de la Première Guerre mondiale observaient une minute de silence à la onzième minute de la onzième heure du Jour de l'Armistice, qui était le onzième jour du onzième mois de l'année.
C'est à cette minute-là que des millions et des millions d'êtres humains avaient cessé de se massacrer mutuellement. J'ai eu l'occasion de parler à de vénérables vieillards  qui s'étaient trouvés sur le champ de bataille au cours de cette minute. Ils m'ont déclaré, chacun à leur façon, que ce soudain silence n'était autre que la Voix de Dieu. Ainsi avons-nous encore parmi nous certains de ces hommes qui peuvent se rappeler de quelle façon Dieu parle clairement à l'humanité.
Le jour de l'Armistice est devenu le jour de la Fête des Anciens Combattants. La Fête de l'Armistice était un jour sacré, pas celle des Anciens Combattants.  
Je balancerai donc loin derrière moi le Jour des Anciens Combattants. Je garderai le Jour de l'Armistice. De tout ce qu'il peut y avoir de sacré, je refuserai de me défaire. 
 (Traduit de l'américain par Guy Durand - Editions du Seuil - 1974)

Sinon, le  08 Novembre dernier, c'était les 165 de Bram Stoker, mais j'ai préféré faire de la pub à Vonnegut.




A venir...

Archives photos et vidéos : Thunos, L'étoffe des songes, Le talon de fer, Contes, L'innamoramento, Dans les bois la marguerite, Ballet Monstre, Ubu Président ...

Kilgore TROUT : hagiographie

Le catalogue enrichi des Editions Inedits