En guise de présentation


Les Editions Inedits ont pour vocation l'inventaire des ouvrages qui n'existent pas, mais qui pourtant ont ou ont eu une influence sur la littérature. Le "Nécronomicon" bien connu des lecteurs de Lovecraft en est un exemple. "Le roi en jaune" en est un autre, Kilgore Trout est un auteur parfaitement inédiste, et ces pages leur rendent hommage tant que faire se peut....
Par ailleurs, plutôt que se perdre dans les méandres de la virtualité, nous vous proposons ici de découvrir notre activité concrète (littéraire et théâtrale).

Rechercher dans ce blog

jeudi 20 mai 2010

THUNOS, d'après PLOUTOS d'Aristophane

Réécrire ARISTOPHANE, c’est toujours se confronter à l’incroyable modernité, l’aspect indémodable dirions-nous, de son propos. Car plutôt que de le moderniser, l’enjeu reste -  enrichi par les multiples tentatives de traduction de nos deux précédents siècles - d’élaborer une réactualisation du vocabulaire de cette pièce antique. Aussi, débarrassé des scories de son temps, des références anecdotiques aux tyrans ou aux conflits de son époque, nous voici face à un texte dont le sujet (l’argent) reste chevillé à la condition humaine, et où la morale n’a rien perdu de son mordant et de son irrévérence.

Pour les jeunes comédiens qui l’interprètent, la vertu pédagogique et subversive d’un tel texte s’acoquine ici avec une initiation au travail du jeu masqué, soulignant l’outrance de nos débats sur la prétendue refonte d’un capitalisme moribond, et  le grotesque des pantins qui nous promettent monts et merveilles directement transférés sur les puces électroniques de nos destinées.
THUNOS
D’après « PLOUTOS » d’ARISTOPHANE (-408)
ADAPTATION et MISE EN SCENE
Marc DUMONTIER

Cie FALAISE ET PLATEAUX
DU 16 AU 20 JUIN 2010


Merci à  :
Alicia, William, Géraldine, Martin, Eva, 
Mathias, Amélie, Camille, et Lisa


EXTRAIT du texte :

THUNOS
Écoutez-moi bien tous les deux : c’est un lourd secret que je porte. Je suis THUNOS
KARIÔN.
THUNOS ?! Le Dieu de la finance et de la prospérité ?! Le Génie de la croissance et le pourfendeur des crises boursières ? Tu es THUNOS et tu gardais ce secret pour toi seul, scélérat ?!
KHRÉMYLOS.
Toi THUNOS, en cet état si misérable? Comment es-tu tombé si bas, dis-moi, et si sale, toi si riche !
THUNOS
Je sors à l’instant de la BERD.
KARIÔN.
De la … ?
KHRÉMYLOS.
La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement. Ne sois pas stupide, KARION. Mais dis-moi, THUNOS, ta cécité, d’où la tiens-tu ?
THUNOS
De Zeus, que croyais-tu ? Quand j’étais jeune, je l'ai menacé de ne soutenir que les hommes justes, sages et rangés : alors il me rendit aveugle pour m'empêcher de les distinguer les uns des autres, tant Zeus est jaloux des hommes de bien.
KHRÉMYLOS.
Ce ne sont pourtant que les hommes de biens et les justes qui l’honorent…
THUNOS
N’est-ce pas…
KHRÉMYLOS.
Voilà qui explique tout, du moins l’état des finances et le peu de moralité du monde des affaires…
THUNOS
Ah, tais-toi ! Ca me rend malade d’imaginer le mal que je répands malgré moi…
KHRÉMYLOS.
Mais dis-moi, si tu recouvrais la vue, fuirais-tu désormais les méchants ?
THUNOS
C’est ma seule raison d’être.
KHRÉMYLOS.
Et tu irais chez les gens de bien ?
THUNOS
Au moins par curiosité, cela fait si longtemps que je n’en ai vu…
KHRÉMYLOS.
Et moi donc.
THUNOS
Laissez-moi à présent. Je crains de causer d’autres dommages.
KHRÉMYLOS.
Certainement pas ! Tu ne pouvais pas mieux tomber dans ton errance car, j’en prends Zeus à témoin, il n’y a pas d’homme plus honnête que moi.
Enregistrer un commentaire

A venir...

Archives photos et vidéos : Thunos, L'étoffe des songes, Le talon de fer, Contes, L'innamoramento, Dans les bois la marguerite, Ballet Monstre, Ubu Président ...

Kilgore TROUT : hagiographie

Le catalogue enrichi des Editions Inedits